Allergies: quand le corps devient hostile à son environnement

Lorsque le corps se bat contre les influences extérieures normalement inoffensives cela peut être une charge importante pour les personnes affectées. Les manifestations allergiques sont multiples : du rhume des foins à diverses intolérances alimentaires, il existe de nombreux problèmes de santé avec des symptômes très différents. Que faire, quand la vie quotidienne se complique ou est compromise par une allergie ?

En médecine complémentaire, il existe de nombreuses approches pour soigner une allergie. Elles traitent non seulement les symptômes tels que des éruptions cutanées ou des nausées, mais aussi la cause de l’allergie. Nous avons demandé à un expert en médecine ayurvédique, une thérapeute en bio-résonnance et une spécialiste NAET leurs méthodes :

 

  • Alexandre Bosson est co-directeur de Usha Veda, une des premières écoles ayurvédiques en Suisse et une des deux écoles offrant un diplôme en Ayurvéda Thérapie reconnu au niveau fédéral.
  • Marlies Rothenberger est une nutritionniste MTC certifiée et praticienne de la méthode NAET depuis 2008. Elle est spécialisée dans les domaines des allergies, de la perte de poids et de la relaxation. Elle exerce en cabinet à Bülach depuis 17 ans et propose du conseil nutritionnel et sur les allergies.
  • Beatrice Moran est non seulement thérapeute en bio-résonnance mais a aussi une formation en homéopathie, nutrition, micronutrition et des connaissances en psychologie ayurvédique. Elle travaille dans le cabinet « Laxymed » à Zürich, et a également son propre cabinet « 3Balance » à Zürich.

Dans cet article, les trois professionnels expliquent davantage leurs méthodes et nous transmettent leurs expériences.

Si vous deviez retenir 4 conseils de Beatrice Moran, Marlies Rothenberger et Alexandre Bosson dans cet article :

L’alimentation est votre première médecine. Faire quelques changements alimentaires peut valoir la peine!

Et si ça venait de votre intestin ? L’intestin joue un rôle important sur votre système immunitaire qui influence à son tour vos réactions allergiques.

Soigner la cause de l’allergie plus que juste les symptômes permet de maintenir des résultats durables. Cela demande par contre un certain investissement en temps.

Renforcer votre système immunitaire en réduisant votre stress par exemple en dormant suffisamment, mangeant correctement et en vous octroyant des pauses.

L’origine du problème :

  • Beatrice Moran : Les causes d’une allergie sont toujours très différentes : génétique, trop d’hygiène (laissez vos enfants se salir!) ou antibiotiques qui affaiblissent notre système immunitaire et notre flore intestinale. Ensuite, le système immunitaire ne peut plus répondre suffisamment aux nombreuses toxines de l’environnement, et le cercle vicieux commence.
  • Usha Veda : • D’un point de vue ayurvédique, outre les origines génétiques, une faiblesse de son feu digestif (Agni) ou un déséquilibre d’un Dosha peuvent être à l’origine du développement d’une allergie. L’Ayurvéda part du principe que nous avons en nous trois bio-énergies, appelées Doshas : Vata, Pitta et Kapha. Vata représente, l’élément air et gère les mouvements dans le corps. Pitta est l’énergie du feu et, s’occupe de la digestion dans notre corps. Kapha est l’énergie de l’élément terre, Kapha donne la structure au corps. Un régime spécifique adapté peut aider à rétablir l’équilibre.
  • Marlies Rothenberger : Les origines d’une allergie ou d’une hypersensibilité sont nombreuses: Les allergies peuvent survenir lorsque l’organisme est affaibli. Cela peut être dû à un surmenage tel que stress au travail ou soucis personnels. L’hérédité, à savoir la prédisposition génétique, peut aussi jouer un rôle.

Comment procédez-vous?

Usha Veda

Quand le feu digestif est puissant le corps ne produira pas de réponses agressives aux matières „étrangères“ comme le pollen, les aliments ou certaines substances. Pour renforce son feu digestif, l’Ayurvéda propose différents outils allant d’un simple exercice de respiration « Ujjayi » jusqu’à des traitements ayurvédiques spécifiques prodigués par des thérapeutes pour éliminer l’excès de toxines « Ama »(par exemple «Netra Tarpana» pour les yeux). Les symptômes allergiques ainsi que la saison pendant laquelle l’allergie apparait nous donne une indication sur le dosha en en déséquilibre : Kapha (par ex. nez qui coule.), Pitta (par ex. yeux qui piquent, inflammation des sinus ou éruption cutanée), Vata (par ex. respiration sifflante, éternuements, douleurs musculaires..). Dans le cas typique du rhume des foins qui survient au printemps ( saison Kapha où l’accumulation des toxines se fait plus facilement), l’Ayurvéda conseille d’éviter les produits laitiers et sucrés, de faire des bains de vapeurs (Swedana) et de faire une cure d’hydrolat de camomille bleue et de romarin verbenon pour stimuler les fonctions hépatiques et pancréatiques.

Marlies Rothenberger

Généralement, nous ne sommes pas hypersensibles à une mais à plusieurs substances. Le rhume des foins résulte d’une allergie à des pollens ainsi qu’à certains aliments comme les fruits, les noix ou les céréales. Lors de problèmes de peau comme l’eczéma, les substances chimiques jouent également un rôle important. La technique d’élimination des allergies NAET du Dr med. D. Nambudripad combine des éléments de la kinésiologie, de l’acupressure, de la diététique et de la chiropratique. Au moyen d’un des tests musculaires de la kinésiologie, les substances dites allergènes sont identifiées. Pendant le traitement, le patient tient l’allergène dans sa main, puis les vertèbres sont stimulées ou équilibrées via des points d’acupressure spécifiques correspondant à des organes précis. Après la séance, le ou la client(e) doit éviter les substances traitées pendant 25 heures. Par séance, on ne traite toujours qu’un seul groupe allergène. Il peut s’agir par exemple des sucres, des céréales, des poils de chien, des pollens, des acides, des abeilles et insectes, des bactéries, des toxines, etc. On considère également les éventuels facteurs émotionnels, que l’on traite de la même manière. Je parle aussi à mes clients de sujets tels que le mode de vie, la nutrition et la relaxation. Je leur apprends comment gérer plus facilement les situations difficiles, leur montre divers exercices de relaxation, et leur enseigne des techniques pour se débarrasser de leur bagage émotionnel. Enfin, je leur donne des conseils diététiques et leur propose des manières d’ajuster leur style de vie.

Beatrice Moran

La première chose est de rééquilibrer la flore intestinale ce qui va bien plus loin que la simple prescription de bactéries reconstituant la flore ou d’une hydrothérapie du colon:

 

  • Traitement des causes/ carence alimentaire / modification des habitudes alimentaires
  • Inhibition de l’inflammation
  • Régulation de base/ détoxication / améliorer la dégradation des aliments
  • Traiter les parasitoses et leur virulence
  • Orienter la symbiose intestinale
  • Régulation de l’intégrité des muqueuses/ immunomodulation / régénération cellulaire

L’analyse en bio-résonance cherchera l’origine du problème au niveau physique, mental ou émotionnel. Le SCIO peut être utilisé avant l’équilibrage biophysique au niveau des cellules, pour permettre aux traitements suivants d’être plus efficaces ou pour résoudre « en profondeur » un problème qui empêche constamment la personne d’évoluer. Le traitement pourra ensuite être complété à la maison avec de l’homéopathie, un changement alimentaire ou la prise de compléments en fonction des résultats de bio-résonance et choisis selon les principes ayurvédiques.

Les origines physiologiques du problème selon la médecine traditionnelle par le Dr. med. Fritz Grossenbacher, Mediscope

cropped-Logo_Holistia_circle_50mm_rosa.png

On décrit une allergie lorsque le corps réagit de manière hypersensible aux substances normalement inoffensives de l’environnement. Le système immunitaire produit des anticorps contre ces corps étrangers – appelés substances allergènes. Il se produit différentes réactions allergiques telles que inflammation, éruption cutanée, gonflement des muqueuses, crises d’asthme ou indigestion. Dans les cas extrêmes, elle peut conduire à un choc anaphylactique (d’urgence). Les allergies les plus fréquentes sont les allergies au pollen, les allergies aux acariens, allergies au latex et les allergies aux aliments comme les noix, le lait de vache, les œufs ou les fruits de mer. Les allergies les plus redoutées sont les allergies au venin d’insecte, tel que les abeilles ou les guêpes. Les personnes touchées doivent toujours avoir avec eux un « passeport allergie » et des médicaments en cas d’urgence.

Pour en savoir plus :

Sur l’intestin:

Le livre de Giulia Enders : Le charme discret de l’intestin

Lien sponsorisé

Sur l’Ayurvéda :

Sur NAET:

Le livre du Dr. Schröpel Andrea (en allemand seulement): Das NAET-Programm: Allergien endlich erfolgreich behandeln

Lien sponsorisé

Le livre du Dr. Devi Namburdipad : Vaincre les allergies et les maladies dérivées

Lien sponsorisé