L’Ayurvéda dans sa routine quotidienne

Le rituel du matin ayurvédique appelé – Dinacharya – avec ses techniques de purification simples sont un merveilleux début pour une nouvelle vie.

Grâce aux méthodes simples, vous ressentirez rapidement un effet positif qui vous motivera à intégrer davantage de ces techniques anciennes dans votre vie quotidienne.

Isabelle Stüssi est professeure de yoga et propriétaire du studio de yoga Studio Yogisi à Zurich, où elle offre différents styles de yoga sous un même toit et propose par exemple des ateliers avec des professeurs renommés comme Guru Jagat, mais aussi des ateliers de detox ayurvédiques. Dès son enfance, elle est entrée en contact avec sa famille à l’île Maurice avec l’Ayurveda et le Yoga et elle est devenue cette année coach holistique de santé en Ayurvéda.

Elle vous explique dans cet article les rituels de purification en Ayurvéda qu’elle a appliqués et approfondis en suivant un mode de vie ayurvédique à cause d’une endométriose sévère et qui lui ont apportés un grand soulagement dans son quotidien.

L’eau citronnée

Je commence chaque matin avec un verre d’eau chaude auquel j’ajoute environ une cuillère à café de jus de citron frais. L’eau ne doit pas être trop chaude, de sorte que les précieux ingrédients actifs du citron ne soient pas détruits. Le citron a un action basifiante en raison de sa forte proportion en calcium et il favorise également la formation de la bile. Cette simple désintoxication aide le foie à éliminer les toxines nocturnes du système et favorise le processus d’excrétion matinale. Le feu digestif, appelé Agni, est également stimulé. Si vous êtes sujet à la constipation, je recommande d’ajouter une pincée de sel gemme à l’eau de citron. Si le citron a un goût trop acide, vous pouvez ajouter du miel.

Nettoyage de la bouche et de la langue

Le rituel de purification de la bouche du matin, Gandusha, prévient ou soulage les gencives enflammées ou qui saignent et élimine la mauvaise haleine. Vous avez besoin d’une cuillère à soupe d’huile de sésame, d’un racloir en métal ou en cuivre et d’un dentifrice à base de plantes (par exemple, un dentifrice ayurvédique du supermarché asiatique).

Voici comment faire: Mettez l’huile dans votre bouche et faites la circuler entre les dents pendant environ cinq minutes. Ne pas avaler et ne pas se gargariser. Parce que dans l’huile se déposent des toxines dont nous voulons nous débarrasser. Puis crachez l’huile dans un papier ménage et jetez-le. Déposez ensuite le grattoir à l’arrière de la langue et grattez vers l’avant l’excès de mucus cinq à neuf fois. Appliquez une légère pression. Brossez-vous les dents maintenant. La bouche et le palais se sentiront agréablement rafraîchis.

Rinçage nasal: Jala Neti et Nasya Oil

Le nez pourrait être décrit comme la climatisation de notre corps. Une de ses fonctions importantes est la régulation de la température et de l’humidité de l’air inhalé. Au moyen d’un rinçage nasal au sel, nous aidons le nez à évacuer nos voies respiratoires et à aiguiser les sens, ainsi que notre sens de la signification. Parce que ce nettoyage stimule le centre énergétique dans l’espace frontal, Ajna Chakra, qui est entre autre le siège de l’intuition et de la clairvoyance pour les yogis. Particulièrement au printemps, lorsque de nombreuses personnes souffrent d’allergies, le rinçage nasal est un remède imbattable qui procure un soulagement rapide. Pour ce faire, je recommande d’appliquer une huile nasale pour protéger les parois nasales contre le pollen, les bactéries et la sécheresse. Pour moi, il s’agit de  l’une des pratiques les plus importantes de la routine matinale ayurvédique, avec laquelle même les débuts de maux de tête peuvent être soulagés.

Instruction:

Ajouter environ 1/4 de cuillère à café de sel fin de l’Himalaya – ou un autre sel gemme – au pot Neti, ajouter environ 3 dl d’eau tiède. L’eau ne doit pas être trop chaude pour les passages nasaux sensibles, ni trop froide. Testez l’eau avec le bout du petit doigt. En outre, l’eau ne devrait pas être trop salée : la référence est le goût d’une larme. Identifiez quelle narine est bloquée. Commencez avec la narine ouverte. Dans la douche ou sur le lavabo, pliez le haut du corps parallèlement au sol. Inclinez légèrement la tête sur le côté. Fermez la narine au-dessus avec le bec du Neti Pot. Gardez la bouche ouverte. Penchez lentement le récipient de sorte que la solution saline peut couler dans la narine.

Il est important que la bouche reste ouverte en tout temps et que vous respirez par la bouche. Sinon, l’eau coule dans la gorge avec le mucus. L’eau doit sortir par l’autre narine. Continuez ensuite avec l’autre narine. Enfin expirez profondément. Qui pratique la respiration au feu, peut pratiquer ensuite 108 Kapalabhatis. Sinon, mettez-vous à genoux dans la position de l’enfant, Balasana. Placez un chiffon sous votre visage et attendez quelques minutes que l’excès d’eau s’écoule de la zone frontale.

Ensuite, avec mon petit doigt, j’applique soigneusement une huile pour le nez appelée Nasya à base d’huile de sésame réchauffée sur les parois nasales et je masse également la zone frontale extérieure avec un peu d’huile. Cela protège en hiver contre le froid et la sécheresse. En outre, ce soin réduit la sensibilité aux bactéries, virus et pollen dans la cavité nasale.

Garshana – Brossage à sec

Une pratique que j’aime particulièrement au printemps, période pendant laquelle  la circulation est plutôt lourde et on ressent la fatigue du changement de saison, c’est le massage à la brosse sèche – appelé en sanskrit Garshana. Cela fonctionne pour moi comme un expresso, sans l’effet secondaire de la caféine. En outre, le massage ouvre les pores et les cellules mortes de la peau sont enlevées. Le massage dure seulement cinq minutes le matin.

Il existe certainement différentes techniques pour vous masser avec la brosse sèche. Je vous explique ici comment utiliser la brosse sèche. Généralement, vous n’avez pas à exercer trop de pression pendant le massage. Il s’agit plutôt de mouvements longs et doux sur la peau. Parce que le système lymphatique est situé directement sous la peau.

  • Généralement, commencez avec vos pieds et puis remonter en direction du coeur.
  • Commencez par le pied droit extérieur et brossez vers le haut en direction du tronc, puis continuez sur le pied droit interne.
  • Au niveau de l’abdomen et des seins, faites des mouvements circulaires.
  • Effectuer des mouvements circulaires depuis le nombril et sur l’abdomen dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Quand vous arrivez au bout des doigts et des orteils, brossez cependant dans la direction loin du corps.
  • Brossez du cou vers la poitrine et jusqu’au sternum et de la poitrine vers l’aisselle.

Le massage soutient le système lymphatique, qui est un réseau central pour notre système immunitaire. Comme il n’a pas sa propre pompe – comme le cœur pour le système sanguin, nous pouvons stimuler le système lymphatique avec un massage à la brosse sèche pour l’élimination des toxines. Cela active également la circulation et le métabolisme. C’est d’autant plus agréable et activant si vous ajoutez une goutte d’une huile essentielle revigorante, comme le cyprès, le romarin, la menthe poivrée ou toute huile que vous aimez sentir.

Pour ce faire, mettez une goutte d’huile essentielle sur la paume de votre main. Brossez ensuite avec la brosse afin que tous les poils puissent absorber l’huile. Puis continuez exactement comme décrit ci-dessus. La brosse sèche ne doit être utilisée que le matin car le massage a un effet très revigorant. J’utilise une brosse de monastère avec du fil de cuivre, qui a également un effet très conducteur. Le massage Garshana doit se faire avant la douche, le bain ou le sauna.

 

Qu’est-ce qui est important pour vous dans les rituels de purification ayurvédique et yogique ?

Ces techniques ont été décrites dans des écrits anciens, dans les Védas ou dans le Hatha Yoga Pradipika. Historiquement, ils servaient de préparation et de purification pour les personnes qui recherchaient un développement spirituel supérieur et renonçaient à la vie mondaine.

L’utilisation de ces techniques de soins de santé par des contemporains modernes est merveilleuse et utile. Néanmoins, nous ne devrions pas nous accrocher à la pratique journalière de toute ces techniques. Concrètement, vous pouvez avoir besoin de l’un ou de l’autre rituel plus souvent pendant un certain temps, jusqu’à ce que vous constatez un soulagement et ainsi vous pouvez arrêter le rituel ou simplement le pratiquer au besoin. Par exemple aujourd’hui, je n’utilise le rinçage nasal qu’une fois toutes les deux semaines. Je déconseille de pratiquer le rinçage nasal quotidiennement sinon il assècherait à long terme la paroi nasale.

À propos d’ Isabelle Stüssi

isabelleyogisi-min

Isabelle Stüssi donne régulièrement au printemps et en automne des cours de détox où elle enseigne toutes les techniques de purification ayurvédique.

Une fois par mois, une inspiration de holistia par émail :