Le diagnostic par l’iris

Les yeux sont une partie importante d’une personne, le regard d’une personne en dit beaucoup sur sa personnalité, sa manière d’être. Les yeux sont également très importants pour la naturopathie européenne et asiatique car ils permettent de diagnostiquer de manière très précise l’état de santé d’une personne, le bon ou mauvais fonctionnement des organes et même d’avoir l’histoire de l’état de santé d’une personne.

Le diagnostic par l’iris est recommandé pour ceux :

Qui souhaitent un diagnostic précis sur leurs états de santé

Qui ont une combinaison de soucis physiques et souhaitent trouver quelle peut être l’origine

Qui ont été longtemps ou fortement malade ou ont traversé une période difficile et qui veulent s’assurer que tout est éliminer

Qui veulent un check up annuel

Qui veulent y voir clair (ok blague facile 🙂 )

Comment se déroule un diagnostic par l’iris?

L’iridologue va prendre une photo de vos deux yeux et vous demander de regarder dans différentes directions pour bien prendre votre iris ainsi que le blanc de votre œil.

Les tâches, les changements de couleur de votre iris, les petits vaisseaux visibles dans le blanc de votre œil serviront à diagnostiquer les dérèglements et selon leur position un repère chronologique sera même possible (plus c’est éloigné de la pupille plus le problème est ancien).

L’œil droit identifie ce qui nous impacte de l’extérieur et l’œil gauche ce qui nous impacte de l’intérieur.

Que ressent-on pendant une séance de diagnostic par l’iris?

Concrètement mise à nue ! C’est comme si la thérapeute avait lu ma biographie et parlé avec mon médecin de famille.

En regardant mon œil droit, elle a identifié mon intolérance au lactose et mon terrain allergique qui pèsent sur mon foie et mon pancréas. Elle a même vu ma bronchopneumonie que j’avais eu vers l’âge de mes 3 ans.

En regardant mon œil gauche, elle a tout de suite vu que j’ai eu une césarienne (deux points dans l’iris) et m’a demandé si mes règles étaient abondantes car selon elle mon utérus n’a pas encore retrouvé sa taille avant la grossesse. Elle m’a conseillé de retravailler ma cicatrice et de continuer la rééducation périnéale et abdominale pour que l’utérus reprenne sa taille initiale.

J’ai aussi trouvé intéressant le point de vue de l’iridologue : pour résoudre un problème de manière définitif il faut le résoudre à 3 niveaux : corporel, mental et au niveau intrinsèque. Si je reprends pour résoudre le problème « césarienne » le corps doit se régénérer physiquement (bonne cicatrisation), mentalement (j’accepte l’événement) et intrinsèquement nous devons réassurer notre cerveau reptilien (cerveau gérant notre instinct de survie) qui a vécu cet événement comme un danger de mort (incision dans le corps) qu’il n’a plus besoin de rester en « alerte ». Dans mon cas je n’ai pas travaillé la dernière partie et mon corps reste en alerte ce qui expliquerait mes quelques kilos en trop et les problèmes de sommeil que j’ai eu. Pour cela j’ai une série d’affirmation à répéter quotidiennement pour travailler sur ce sentiment de sécurité. Selon moi une séance d’hypnose pourrait être un bon complément pour travailler ce point.

Professeur Rita Fasel est iridologue formée au diagnostic par l’iris selon les méthodes tibétaines et européennes depuis 1995 et auteur du livre Les traces de l’âme : ce que nos mains, nos pieds et nos yeux nous révèlent. Elle donne régulièrement des séminaires et formation continue en iridologie. Outre ses compétences pointues, c’est une très belle femme qui fait au moins 15 ans plus jeune que son âge autant que c’est une incitation à suivre ses conseils en matière de santé.

Pour en savoir plus :

 

Une fois par mois, une inspiration de holistia par émail :

Et vous avez-vous déjà fait un diagnostic par l’iris ? Qu’en avez-vous pensé ?