Practice you : le « journaling » pour mieux se connaître

Vous avez déjà lu quelques livres de développement personnel et souhaitez avoir un outil pour approfondir le sujet et que la connaissance de vous-mêmes ?

Alors la pratique du journaling est faite pour vous. En écrivant de manière spontanée et ininterrompu vous faites ressortir les blocages, croyances stockées dans votre inconscient.

Je vous raconte dans cet article les principaux enseignements que j’ai retenu du workshop sur son journal « Practice You,» tenu par Elena Brower les 12-13 Mai dernier à Air Yoga Zürich.

Maitriser ses pensées

Notre vie est le résultat de nos pensées et croyances. Même si nous ne pouvons pas décider des actes d’autrui nous avons le CHOIX de décider de nos réactions et comment nous souhaitons que les actions des autres nous impactent.

Ce qui nécessite aussi une certaine discipline et connaissance de soi pour ne pas réagir mais agir en pleine conscience.

Pour Elena Brower la maitrise de son esprit est la clef de notre développement personnel.

Cela peut passer par des pratiques favorisant la conscience corporelle telles que le yoga et les exercices de respiration ( car quand on est focalisé sur son corps le petit vélo mental s’arrête) ou par des pratiques plus mentales telle que la méditation et le journaling.

La pratique du « journaling » pour mieux se connaître

Écrire à la main ses pensées en partant de débuts de phrases donnés (« prompt » en anglais) permet de faire ressortir de notre inconscient nos croyances, ce que qui nous bloquent, ce que nous avons besoin de lâcher et aussi prendre conscience de ce qui nous nourrit et nous rend heureux(se).

Dans son journal Practice You, Elena Brower aborde les thèmes de chacun de nos 7 chakras ainsi que notre mission de vie : Je suis, Je ressens, Je fais, J’aime, Je parle, Je vois, Je comprends, Je fais confiance, Je sers.  J’aime particulièrement dans le livre la variété des exercices : des mini-méditations suivies de questions, les lettres à soi-même, les réflexions sur des mots forts telle que la dignité, l’intégrité, l’écoute ou encore les invitations à trouver nos propres solutions.

Nous pouvons réécrire notre histoire

Une approche très intéressante qu’Elena a pratiqué sur elle-même est de réécrire son histoire en réécrivant les événements qui nous ont blessés. Le but étant de les réécrire de telle manière que vous pouvez les voir, les ressentir comme si c’était vrai.

Se basant sur les récits de Joe Dispensa dans son livreDevenir super-conscient : Transformer sa vie et accéder à l’extra-ordinaire ce travail de réécriture permettrait de créer de nouvelles connections neuronales plus positives face à cet événement ce qui à son tour change notre manière d’agir dans le moment présent.

Par exemple si nous avons eu une relation blessante avec quelqu’un par le passé, il est probable que cela influence notre interaction avec cette personne ou bien une personne similaire à cette personne dans le présent. Réécrire son histoire permet d’influencer positivement notre manière de nous comporter dans le présent.

« Nous pouvons réécrire notre histoire »

Practice you:

(lien sponsorisé)

Une fois par mois, une inspiration de holistia par émail :