La nutrition en prévention des maladies

Quand on pense à l’alimentation comme médecine on peut s’imaginer devoir revoir notre alimentation à la loupe, doser ses aliments comme un chimiste ou encore intégrer des aliments qui sont bons pour la santé mais pas forcément bon pour notre palais. En résumé, à avaler des médicaments sous forme d’aliments.

En assistant à la conférence du Professeur Henri Joyeux, Chirurgien Cancérologue & Conférencier, sur le thème de la  » Nutrition en prévention des maladies  » j’ai été étonnée (et soulagée) par la simplicité de sa méthode pour manger et rester en bonne santé.

Le Professeur Joyeux nous a fait l’honneur de répondre à nos questions et il vous livre ses conseils nutritionnels pour rester en bonne santé.

Est-ce que la nutrition peut nous guérir des maladies?

Oui, la nutrition peut guérir des maladies surtout dans le cas de maladies auto-immunes dans le sens où une bonne alimentation stimule nos défenses alimentaires.

Comment doit-on s’alimenter pour être en bonne santé?

C’est très simple, l’alimentation doit se composer à 80% de végétaux et 20% de produits animaux, cela ne veut pas dire devenir végan ou végétarien cela veut dire qu’il faut augmenter ses rations de légumes et fruits frais, de saison et issus de l’agriculture biologique de préférence de proximité. Manger de la viande une fois par semaine, deux fois pour les adolescents et privilégier les viandes blanches, le poisson ou les fruits de mer.

La préparation des aliments a également son importance: une courte cuisson à la vapeur douce dans un cuiseur vapeur (sorte de couscoussière) permet d’éliminer les pesticides en faisant suer les aliments sans leur faire perdre leurs propriétés nutritionnelles et permettant une bonne digestion.

« C’est très simple, l’alimentation doit se composer à 80% de végétaux et 20% de produits animaux. »

Doit-on être végan selon vous?

Il ne faut pas culpabiliser les personnes souhaitant devenir véganes. Après un an de véganisme, les premières carences en vitamine B12 se font sentir. Il est donc important, si vous faites ce choix, de prendre des compléments alimentaires pour éviter de créer cette carence.

Vous conseillez particulièrement des personnes atteintes de cancer pour leur alimentation. Est-ce que leur régime alimentaire est le même?

Non, il est plus drastique car ces personnes souhaitent éviter toute récidive ou extension de leur cancer.

Je leur conseille de supprimer totalement les produits laitiers issus de la « modernité », c’est-à-dire pasteurisés (UHT etc..), parce qu’il y a dedans des facteurs de croissance qui peuvent stimuler les cellules cancéreuses en train de « dormir » et qui ne demandent qu’à être réveillées.

Le gluten pose aussi un problème et il est souhaitable de consommer des céréales complètes alternatives telles que le millet, l’amarante, le sarrasin, le riz, la pomme de terre, le quinoa.

À propos du Professeur Joyeux

05012014, Formigueres, France. Portrait du chirurgien et cancerologue Henri Joyeux

Le professeur Henri Joyeux est chirurgien cancérologue depuis 1972. Il a notamment dirigé le Laboratoire de Nutrition et Chirurgie Expérimentale à l’institut du cancer à Montpellier en France et fût honoré en 1986 du Prix International de Cancérologie Antoine Lacassagne pour ses travaux sur la nutrition artificielle et la régénération hépatique & intestinale. Il donne régulièrement des conférences en Suisse Romande à Médnat ou au salon du Mieux Vivre. Vous trouverez ici le programme de ses conférences.

Une de ses dernières activité est la création du site Familles Santé Prévention et sa page Facebook qui vous permet pour 25 Euros par an de poser vos questions et de recevoir les réponses de professionnels de la santé dont le professeur Joyeux lui-même.

Une fois par mois, une inspiration de holistia par émail:

Vous avez essayé? Partagez votre expérience et inspirer d’autres personnes: